CBD, CBDa, CBG, CBGa, CBN, quelles différences ?

cbd cbg cbn cbga cbda differences

Il existe de nombreux cannabinoïdes issus de la plante de chanvre. Certains, tels que le CBD, sont largement connus du grand public. Mais il existe plus de 120 substances différentes dans le plant de Cannabis Sativa. Chacune d’entre elles a des effets spécifiques sur le corps et sont donc utilisées de manière différente.

D’autre part, toutes ces molécules ne sont pas toutes présentes au même moment dans la plante, certaines résultent de la transformation d’autres substances. Alors, quelle est la différence entre CBD, CBDa, CBG, CBGa et CBN ?

CBGa et CBDa, les formes acides

À l’origine dans la plante, on retrouve les molécules sous leur forme acide. Ce sont grâce à ces molécules qu’apparaissent par la suite d’autres substances comme le CBG ou le CBD

En effet, lorsque la plante est exposée à la chaleur, un processus de décarboxylation a lieu. C’est-à-dire que la molécule acide perd son atome de carbone, et se transforme en une ou plusieurs nouvelles molécules. Par exemple, le CBGa devient du CBD, du THC et du CBG.

Qu’est-ce que le CBGa?

Ainsi, le CBGa est la forme acide du CBG, mais pas seulement. Présent en très petite quantité dans la plante, le CBGa est cependant appelé “mère des cannabinoïdes”, car c’est cette substance présente à l’origine dans la plante qui entrainera la création de la plupart des cannabinoïdes

En effet, suite à un processus nommé Biosynthèse, le CBGa ou acide cannabigérolique, entraine la création du CBDa, THCa et CBNa. Ensuite a lieu la décarboxylation lors du contact avec la chaleur, à savoir la perte de l’atome de carbone. Le CBGa se transforme alors en CBD, THC, ainsi qu’en moins d’un pourcent de CBG

Bien qu’elles soient encore peu nombreuses, des recherches scientifiques ont démontré les bienfaits du CBGa sur l’organisme. Ainsi, le CBGa n’est pas psychoactif, mais a des effets sur le système nerveux central, le système immunitaire et gastro-intestinal. C’est un analgésique et un anti-inflammatoire dont les effets thérapeutiques sont prouvés, notamment en cas de cancer du côlon ou de diabète. Pour en apprendre plus sur le CBGa et ses vertus, consultez l’article qui lui est dédié !

Qu’est-ce que le CBG ?

Comme expliqué en amont, le CBG est issu de la décarboxylation du CBGa. Pourtant, la perte du carbone par le CBGa entraine majoritairement la création de CBD. Le CBG, ou cannabigerol, n’apparait qu’en très petite quantité : le taux de CBG est de moins de 1%. Il est donc appelé cannabinoïde mineur.

Au même titre que le CBD, le CBG n’est pas toxique pour l’organisme et ne provoque pas d’effets psychotropes. Cependant, les effets du CBG sur le corps sont différents de ceux du CBD. Le CBD agit de manière globale sur le système endocannabinoïde, tandis que le CBG vient se fixer sur des récepteurs bien précis : les récepteurs CB1, reliés au cerveau et les récepteurs CB2, agissant sur le système nerveux central.

Les effets du CBG

De par son action sur le système endocannabinoïde, le CBG a de multiples effets sur l’organisme. Ainsi, des recherches scientifiques ont dévoilé ses propriétés anti-inflammatoire, avec une action particulière sur les maladies inflammatoire de l’intestin. Le CBG dispose également de propriétés antifongiques, analgésiques, mais aussi des qualités antidépressives. 

Ainsi, le CBG peut aider au traitement du psoriasis et pourrait diminuer l’anxiété et les tensions musculaires. Entrainant une stimulation de l’appétit, l’utilisation du CBG peut être intéressante chez les personnes souffrant de troubles du comportement alimentaire tels que l’anorexie. L’effet antioxydant de ce cannabinoïde est efficace sur le cerveau. Il serait donc en capacité de protéger le système nerveux et d’améliorer certains déficits moteurs.

Une étude réalisée en 2014 indique par ailleurs le potentiel des effets du CBG pour lutter contre certains cancers. Grâce à son action anti-oxydante et anti-inflammatoire, le CBG pourrait prévenir et inhiber la croissance des cellules cancéreuses, en particulier lors de cancer colorectal.

D’autres études révèlent que le CBG peut être utile en cas de glaucome. En effet, cette substance améliore la circulation des fluides oculaires et réduit la pression dans l’œil. Par ailleurs, le CBG améliore la circulation sanguine et permet la dilatation des vaisseaux sanguins présents dans l’œil. Améliorant ainsi l’apport en oxygène, ce cannabinoïde pourrait être utile dans le traitement de différentes maladies oculaires.

 

cbga cbda cbd cbg cbn differences

 

Le CBD, cannabinoïde star

Largement étudié et utilisé, le CBD est l’un des cannabinoïdes les plus connus du grand public. Également nommé Cannabidiol, il est issu de la décarboxylation du CBGa et du CBDa. Avec le THC, c’est l’une des substances présentes en plus grande quantité dans le plant de chanvre. 

Pourtant, le CBD est bien différent du THC : il n’a pas d’effet psychotrope et n’est pas toxique pour le corps. Au contraire, le CBD a des bienfaits reconnus sur l’organisme. En effet, ce cannabinoïde agit sur le cerveau grâce à son effet sur le système endocannabinoïde et dispose ainsi de propriétés anxiolytiques et antidépressives. Ses applications sont multiples et le CBD peut être utilisé pour lutter contre : 

  • les troubles anxieux et crises d’angoisses
  • la dépression
  • l’insomnie
  • les nausées et les vomissements 
  • les troubles du comportement alimentaire (anorexie, boulimie)
  • les inflammations
  • le diabète
  • les troubles épileptiques
  • les maladies cardiaques
  • les problèmes de peau comme l’acné et le psoriasis
  • les douleurs articulaires et musculaires
  • les crises de schizophrénie
  • certaines addictions comme l’alcoolisme

Différence entre CBD et CBDa

Le CBDa est la forme acide du CBD. C’est donc le CBDa, ou acide cannabidiolique, qui va se transformer en CBD après contact avec la chaleur. Peu de recherches scientifiques se sont portées sur cette forme acide du CBD, mais certains effets lui sont tout de même associés.

Tout comme le CBD, le CBDa dispose de propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, et peut être utilisé pour réduire certaines douleurs. Néanmoins, bien que les effets de la forme acide soit similaires à ceux du CBD, le processus de réaction au sein du corps est différent.

Le CBD agit directement sur le système endocannabinoïde, alors que le CBDa n’intervient pas à ce niveau-là. C’est en inhibant la production de l’enzyme COX-2, associée au processus d’inflammation, que le CBDa obtient des vertus anti-inflammatoires.

Le CBN, qu’est-ce que c’est ?

Également appelé cannabinol, le CBN est un cannabinoïde issu du THC. En effet, lorsque la plante de cannabis est exposée à la chaleur et à l’oxygène, une réaction se produit et le THC se transforme en CBN. Ainsi le CBN est le résultat d’un processus et n’est pas naturellement issu de la plante. Il s’agit d’une version “dégradée” du THC, et les avis divergents quand a ses propriétés psychoactives. 

En effet, le CBN n’aurait pas ou peu d’effets psychoactifs, mais procurerait des sensations similaires au THC. Les recherches relatives à ce cannabinoïde sont limitées par rapport aux études menées sur d’autres substances telles que le THC et le CBD. Mais bien qu’elles doivent être approfondies, les recherches scientifiques ont déjà démontré que l’utilisation de produits au CBN pouvait avoir des propriétés thérapeutiques.

Les effets du CBN

L’utilisation du CBN ou cannabinol semble indiquée en cas d’anorexie, car il stimule l’appétit et réduit les nausées. Le cannabinol dispose également de vertus anti-bactériennes, anti-inflammatoires et analgésiques, lui permettant de soulager certaines douleurs. Par ailleurs, de plus en plus d’études placent le CBN comme molécule efficace pour lutter contre l’asthme. Le cannabinol pourrait donc être utilisé dans les traitements anti-asthmatiques.

Au même titre que le CBG, le CBN serait utile en cas de glaucome, permettant de réduire la pression oculaire et améliorant la circulation sanguine au sein de l’œil. Enfin, ce cannabinoïde serait le plus efficace dans le traitement des insomnies, de par sa synergie avec le THC.

4.9/5 - (41 votes)