LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 60 EUROS (voir conditions)

LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 60 EUROS
(voir conditions)

LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 60 EUROS (voir conditions)

LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 60 EUROS
(voir conditions)

POUR CAUSE DE CONGÉS. LES ENVOIS NE SONT PAS ASSURÉS ENTRE LE 8 ET 20 AOÛT

Home - HHC - Quelle est la différence entre H4CBD et HHC ?

Quelle est la différence entre H4CBD et HHC ?

scientifique dans un laboratoire hhc

 

Qu’est-ce que sont le H4CBD et le HHC ?

Souvent appelé le nouveau HHC, le H4CBD est une molécule qui vient de faire son apparition sur le marché des cannabinoïdes. Le H4CBD et le HHC sont deux cannabinoïdes synthétiques obtenus par la méthode d’hydrogénation. Cela consiste à ajouter des atomes d’hydrogène. Ainsi, le H4CBD et le HHC sont issus du même processus chimique. La différence majeure entre le H4CBD et le HHC provient de leur origine. En effet, le H4CBD, comme son nom l’indique, est obtenu à partir du CBD. Le HHC quant à lui est obtenu à partir du THC. Le H4CBD et le HHC constituent des versions hydrogénées de cannabinoïdes naturels, aussi appelés des phytocannabinoïdes. On trouve naturellement le CBD et le THC au niveau de la plante de cannabis que cela soit dans les fleurs, les feuilles, les tiges ou les graines. 

Le H4CBD dispose de 4 atomes d’hydrogène supplémentaire par rapport au CBD, tandis que le HHC dispose de 6 molécules d’hydrogène supplémentaire par rapport au THC. L’hydrogénation va permettre de créer de manière artificielle de nouveaux cannabinoïdes. Le H4CBD et le HHC sont plus stables et moins sujet à l’oxydation par rapport aux molécules d’origine dont ils sont issus. Le processus de fabrication de ces molécules consiste à les placer dans un réacteur avec un catalyseur pour déclencher une réaction qui viendra altérer la structure chimique des molécules. L’injection d’hydrogène permet d’obtenir des molécules différentes qui auront des effets différents. Le H4CBD et le HHC auraient une affinité particulière avec les récepteurs CB1 du système endocannabinoïde contrairement au CBD, ce qui leur permettrait d’avoir une action sur le système nerveux.

Comparaison des effets du H4CBD et du HHC

Les effets du H4CBD et du HHC varient selon leur intensité et leur durée. On dit du H4CBD que ses effets sont très rapides, mais qu’ils durent moins dans le temps que le HHC. Néanmoins, ces deux substances interagissent avec le système endocannabinoïde. Composé de récepteurs CB1 et CB2, le système endocannabinoïde permet de réguler les principales fonctions de l’organisme. Il participe à ce que l’on appelle l’homéostasie. La structure du H4CBD serait idéale pour atteindre les récepteurs CB1 et CB2, car la molécule réussirait à la cibler plus rapidement. Cependant, les effets auraient tendance à se dissiper plus vite que le HHC.

Les effets du H4CBD et du HHC vont varier selon le dosage, le mode de consommation, le profil du consommateur et sa sensibilité face aux produits à base d’endocannabinoïdes. Il est toujours conseillé de commencer avec des petites doses et d’ajuster par la suite selon ses propres besoins. De manière générale, les deux molécules ont un effet apaisant, anti-douleur et anti-inflammatoire sur les consommateurs. Grâce à leur affinité avec les récepteurs CB1, le HHC et le H4CBD agissent sur le système nerveux pour favoriser l’apaisement et la détente. Ces deux substances fonctionnent comme un calmant en réduisant les tensions liées au stress. Le H4CBD serait plus adapté pour améliorer l’humeur contrairement au HHC qui peut entraîner des déséquilibres ou une euphorie. Si vous êtes à la recherche d’effets plus puissants que le CBD, le H4CBD représente une alternative intéressante face à l’interdiction du HHC.

Quelle est la différence entre les effets secondaires du H4CBD et du HHC ?

Le procédé pour obtenir du HHC et du H4CBD est le même. Ces deux cannabinoïdes hydrogénés peuvent entraîner des effets secondaires si le processus de fabrication implique des solvants qui risquent d’entraîner une contamination chimique. Si lors de ce procédé les solvants ne sont pas éliminés, ils peuvent représenter des résidus dangereux pour la santé. De même, pour les catalyseurs utilisés, il faut s’assurer qu’il ne reste aucun résidu qui représenterait des substances toxiques comme des métaux lourds. De manière générale, le procédé d’hydrogénation nécessite une certaine expertise, c’est pourquoi vous devez absolument vous tourner vers des fournisseurs agréés qui sauront respecter toutes les étapes du processus et s’assurer de la qualité et de la pureté des molécules obtenues. 

Étant issu du THC, le HHC aurait des effets psychotropes contrairement au CBD. C’est ce potentiel psychotrope qui peut être à l’origine d’une altération de la perception. À l’heure actuelle, nous ne connaissons pas avec exactitude les potentiels effets secondaires liés à la consommation de H4CBD. Il est essentiel de rester prudent et de prendre des précautions. Selon le consommateur, les effets peuvent varier. De manière générale, les effets secondaires du H4CBD sont étroitement liés à ceux du CBD classique : nausée passagère, bouche sèche ou encore somnolence. Vous devez faire attention à choisir le dosage adéquat. Les effets indésirables apparaissent souvent en raison d’un surdosage. Il n’existe pas encore de contre-indication majeure quant à la consommation de H4CBD. A la différence du HHC, le H4CBD disposerait de moins d’effets secondaires négatifs. Les personnes sensibles aux effets psychotropes provoqués par le HHC préféreraient le H4CBD afin d’éviter certains effets secondaires néfastes.

Différences H4CBD et HHC : sous quelle forme les consommer ?

Le H4CBD est encore très récent, ainsi, il existe une variété moins large de produits que pour le HHC. Cependant, comme l’ensemble des cannabinoïdes, parmi les produits les plus courants qui existent on retrouve : 

Les fleurs sont des extraits de cannabis qui peuvent être consommées sous forme d’infusion, par voie orale ou par inhalation. La résine permet de bénéficier de saveurs, textures et concentrations différentes. Elle se consomme généralement avec un vaporisateur. Enfin, l’huile est la forme la plus simple et la plus efficace de consommer du H4CBD ou du HHC. Vous pouvez opter pour une consommation par voie sublinguale pour ressentir rapidement les effets du H4CBD ou du HHC. Sinon, vous pouvez incorporer des gouttes d’huile dans vos préparations culinaires. Les effets mettront plus de temps à se faire ressentir, mais ils auront tendance à durer plus longtemps. Chaque mode de consommation dispose de ses propres avantages. Pour plus de discrétion, vous pourrez préférer de l’huile. De plus, cette méthode vous permettra de contrôler la dose ingérée grâce à une pipette. 

La manière dont vous choisirez de consommer le HHC ou le H4CBD dépendra de votre profil et de vos besoins spécifiques. On remarque donc que le HHC et le H4CBD sont disponibles dans les mêmes types de produits. Il faudra veiller à prendre en compte tous les critères qui entrent en jeu lors du choix de votre produit à base de H4CBD ou de HHC. Le but étant de trouver la dose optimale pour favoriser au maximum votre bien-être mental et physique.

Différences H4CBD vs HHC au niveau juridique

Il existe certaines différences entre le HHC et le H4CBD, à la fois sur le plan de leur structure chimique, mais aussi sur leurs effets et par conséquent sur leur statut dans la législation. Les différentes lois autour de l’encadrement de la consommation de H4CBD et de HHC sont assez floues et fluctuent. Selon les pays, la législation va varier. À l’échelle européenne, le CBD est définitivement autorisé à la vente tant que les produits dans lesquels il est présent respectent le seuil de 0,3% de THC. Si le statut du CBD est clairement défini, ce n’est pas encore le cas du H4CBD qui est dans le flou juridique. Pour ce qui est du HHC, certains pays comme la France ont décidé de le classer comme un produit stupéfiant. Ainsi, la différence principale entre le H4CBD et le HHC réside dans leur légalité. 

L’Agence nationale de sécurité du médicament a tranché et a rendu illégale la consommation de HHC. La commercialisation croissante du H4CBD intervient dans le contexte d’une interdiction du HHC, dérivé du THC. D’autres pays européens à l’instar de la France ont décidé d’interdire le HHC. Le H4CBD se présente alors comme une alternative au HHC. Il est important de se renseigner sur le statut des cannabinoïdes que vous souhaitez consommer. La législation évolue souvent et très rapidement. Les résultats de recherches qui vont être menées sur le H4CBD permettront de mieux définir son statut au sein de la loi et chaque pays pourra trancher sur sa situation légale. Le H4CBD n’est pas illégal à l’heure actuelle et serait une autre possibilité face au HHC ou encore au CBD.

H4CBD et HHC : quelle molécule préférer ?

Le H4CBD serait moins sensible à l’oxydation et se conserverait plus facilement et plus longtemps que le HHC. Ainsi, il faudrait prendre des précautions pour conserver les produits à base de HHC pour assurer son intégrité tandis que le H4CBD aurait l’avantage d’être moins sujet à la dégradation. De plus, le H4CBD serait davantage destiné aux personnes qui cherchent à apaiser des douleurs chroniques liées à une inflammation ou encore à lutter contre le stress. 

Il n’existe pas encore d’études poussées sur les effets exacts du H4CBD, donc on ne peut pas vraiment trancher en faveur d’une molécule ou de l’autre. Cependant, leur statut juridique dans les différents pays du monde pourrait véritablement différencier ces substances. L’illégalité du HHC dans certaines zones géographiques favoriserait le développement du H4CBD au détriment du HHC. La méthode de fabrication du H4CBD, très similaire au HHC, permet d’effectuer un rapprochement entre les deux substances qui appartiennent à la catégorie des cannabinoïdes synthétiques. 

Les différences entre le H4CBD et le HHC proviendraient des potentiels effets secondaires liés à l’effet psychoactif très prononcé du HHC. Le H4CBD représenterait ainsi un substitut au HHC. Ce CBD hydrogéné aurait des effets aussi étendus et puissants que le HHC, tout en assurant une meilleure tolérance et des effets secondaires moindres. Cependant, puisqu’il s’agit d’une nouvelle substance et qu’aucune recherche n’ont permis d’attester de ses bienfaits, il faut faire preuve de prudence.

 

5/5 - (2 votes)

Plus
d'articles