LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 60 EUROS (voir conditions)

LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 60 EUROS
(voir conditions)

LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 60 EUROS (voir conditions)

LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 60 EUROS
(voir conditions)

HomeHHCH4CBD : une version hydrogénée du CBD aux effets prometteurs

H4CBD : une version hydrogénée du CBD aux effets prometteurs

H4CBD

Ces dernières années, vous n’avez pas pu passer à côté du CBD : ce cannabinoïde s’est largement répandu à travers le monde pour devenir l’allié bien-être de nombreux consommateurs. Alors que l’engouement autour des produits au CBD ne cesse de croître, un nouveau cannabinoïde fait son apparition et pourrait bien concurrencer le CBD ! Il s’agit du H4CBD, encore peu connu en France et en Europe. Vous êtes un amateur de produits dérivés du chanvre et vous êtes intrigué par ce cannabidiol de synthèse ? Nous vous dévoilons tout sur le H4CBD.

Qu’est-ce que le H4CBD ?

Ce nom ne vous dit peut-être encore rien, mais le H4CBD va sans aucun doute gagner en popularité ! On pourrait le confondre avec le CBD, mais ces deux cannabinoïdes sont bien différents.

Un dérivé du CBD fabriqué synthétiquement

Le H4CBD est produit à partir de l’hydrogénation d’une molécule de CBD. Ce processus de synthèse est fréquemment utilisé dans l’industrie pharmaceutique et agroalimentaire. Il consiste à ajouter des atomes d’hydrogène à une molécule, de façon à modifier ses effets et ses interactions.

Dans le cas du H4CBD, les scientifiques ont ajouté 4 atomes d’hydrogène à la molécule de CBD. Le H4CBD s’apparente donc à un cannabidiol de synthèse. Contrairement au CBD, il n’est pas présent naturellement dans les trichomes des fleurs de chanvre.

Sa découverte remonte aux années 1940, dans le cadre de recherches médicales. Cependant, il commence aujourd’hui à se démocratiser auprès du grand public et s’intègre dans des produits bien-être, au même titre que le CBD, le HHC, etc.

Une structure moléculaire propice à l’action sur le système nerveux central

Le processus d’hydrogénation confère au H4CBD une structure moléculaire particulière, qui favorise ses interactions avec les récepteurs CB1 du système endocannabinoïde. Le H4CBD se lie aisément avec ces récepteurs situés dans le système nerveux central, provoquant de légers effets euphorisants et psychoactifs. Ainsi, le H4CBD est réputé pour avoir des effets 100 fois plus intenses que le CBD !

H4CBD effets présumés

Le H4CBD est un cannabinoïde synthétique récent qui a fait l’objet de peu d’études scientifiques et cliniques. Il est donc difficile de connaître avec précision ses effets sur l’organisme humain. On peut tout de même en avoir un aperçu grâce aux quelques études et aux témoignages de consommateurs.

Une action antalgique et anti-inflammatoire puissante

Le système endocannabinoïde joue un rôle clé dans la régulation de nombreuses fonctions corporelles, dont la douleur et l’inflammation. Grâce à ses affinités avec ce système, le H4CBD stimule efficacement les récepteurs, ce qui engendre un effet analgésique et anti-inflammatoire puissant.

Des effets relaxants décuplés

Les cannabinoïdes sont réputés pour calmer le stress, l’anxiété et favoriser la détente et l’apaisement. Le CBD est souvent utilisé dans cet objectif de relaxation. Son homologue, le H4CBD apporte les mêmes effets relaxants de façon décuplée. Rappelez-vous, il est 100 fois plus puissant que le CBD ! Cela laisse imaginer le niveau de détente que l’on peut atteindre en le consommant…

Un potentiel effet psychoactif

Les récepteurs CB1 du système endocannabinoïde sont situés dans le système nerveux central et sont directement impliqués dans les effets psychoactifs. On l’a vu, le H4CBD se lie facilement avec ces récepteurs. Ainsi, il se pourrait que le H4CBD entraîne de légères modifications de l’humeur et de la conscience, ou encore une certaine euphorie. Ces effets psychoactifs seraient toutefois moins puissants que ceux du THC, la substance psychotrope contenue dans le cannabis.

Un moyen de soulager des maladies auto-immunes

Le H4CBD aurait des vertus thérapeutiques et permettrait de soulager certaines maladies auto-immunes. En effets, il agit sur le système nerveux en réduisant l’inflammation, qui est bien souvent à l’origine de pathologies invalidantes : maladie de Chohn, sclérose en plaques, lupus, etc. Il s’agit là d’un effet présumé : le H4CBD ne devrait pas être utilisé comme unique traitement, et sa prise doit être encadrée par des professionnels de santé.

Quelle est la législation autour du H4CBD ?

Comme tous les cannabinoïdes récents, le H4CBD ne fait pas l’objet d’une législation claire et homogène à travers le monde. Le cadre légal qui l’entoure pourrait être amené à évoluer au fil des années. À l’heure actuelle, voici ce que l’on peut retenir des différentes législations en vigueur.

Le cadre légal en France

En France, la loi autorise la vente et la consommation de produits à base de CBD, à condition qu’ils soient issus de plantes de chanvre contenant au maximum 0,3 % de THC. Le H4CBD, dérivé synthétique du CBD, demeure dans un flou juridique. Aucune loi n’interdit sa consommation ni ne l’autorise clairement.

La législation en Europe

Dans l’Union Européenne, les produits à base de cannabinoïdes sont considérés comme des produits alimentaires et sont soumis à des normes de qualité strictes.

La Commission Européenne a fixé le taux maximal de THC à 0,3 % dans les produits au CBD. Là encore, le cadre légal existe pour le CBD, mais pas pour le H4CBD. Les législateurs européens ne se sont pas encore prononcés sur les nouveaux cannabinoïdes, ce qui laisse planer le doute sur leur consommation. Pour le moment, en l’absence d’interdiction juridique, le H4CBD ne peut pas être considéré comme illégal.

Le H4CBD aux États-Unis

Aux États-Unis, la loi Farm Bill en 2018 a légalisé au niveau fédéral la vente et la consommation de produits issus du chanvre ne dépassant pas le seuil de 0,3 % de THC. La Food and Drug Administration a réglementé strictement ces produits pour s’assurer qu’ils respectent des normes de qualité optimales. Toutefois, ce cadre légal encadre surtout le CBD et ne dit rien sur les autres cannabinoïdes, comme le H4CBD ou le HHC. Comme en Europe, ces substances se situent dans un flou juridique.

La particularité des États-Unis est que chaque état peut adopter ses propres lois. Ainsi, on se rend compte que certains sont plus permissifs en matière de cannabinoïdes (Colorado, Oregon) tandis que d’autres sont extrêmement restrictifs.

Sous quelles formes est-il possible de consommer du H4CBD ?

Au même titre que tous les autres cannabinoïdes, le H4CBD se décline sous de multiples formes pour plaire à tous les types de consommateurs.

Au début de sa commercialisation, il était surtout disponible sous forme de distillat : il s’agit d’un liquide hautement concentré en substance, qui entre dans la composition de produits tels que les cartouches, les e-liquides, les huiles, etc.

Aujourd’hui, il commence à apparaître dans des formats plus populaires : résines, fleurs, vape pen, e-liquide, etc.

Y a-t-il des effets secondaires à l’utilisation de produits à base de H4CBD ?

Comme pour tout produit agissant sur l’organisme, les effets ressentis sont variables d’un individu à l’autre. Si des bienfaits ont été recensés par de nombreux consommateurs, certains effets secondaires peuvent se manifester :

  • nausées ou troubles digestifs ;
  • sensation de bouche sèche ;
  • troubles de l’humeur ;
  • somnolence ;
  • diminution des capacités de concentration ;
  • troubles de la coordination motrice.

Rappelons que le H4CBD est un produit récent et peu étudié, ce qui doit amener les consommateurs à se montrer prudents. Commencez toujours par des doses modérées et faiblement dosées, surtout si vous n’êtes pas familier des cannabinoïdes.

Si vous ressentez des effets désagréables, il est préférable de cesser votre consommation.

Bien évidemment, le H4CBD n’est pas recommandé en cas de grossesse ou d’allaitement, ou avant d’effectuer un trajet en voiture.

5/5 - (13 votes)

Plus
d'articles